Accepter les cookies
Fêtes_des_musique_France_2014_enquête

Le Fête de musique, incontournable en France

Le 21 juin, on fête l’été, certes, mais on fête aussi la musique ! Le soir venu, les rues se peuplent de musiciens et l’ambiance se fait festive… L’occasion de sortir entre amis ou en famille, de découvrir des groupes locaux et de fêter les beaux jours tout en mélodie!

Cocorico ! La Fête de la musique est née en France ! C’est en 1982 qu’elle est mise en place par Jack Lang mais il faudra attendre le 21 juin 1983 pour la première édition officielle. Le succès est au rendez-vous et il va crescendo d’année en année. Mais au fait pourquoi avoir choisi le 21 juin ?

D’une part parce qu’il s’agit généralement du solstice d’été, donc du jour le plus long de l’année, et d’autre part parce que c’est le premier jour de la saison estivale. Deux bonnes raisons de faire la fête ce soir là !

Et les Français ne s’y trompent pas ! Un sondage récent nous apprend que 45% des participants considèrent la Fête de la musique comme « un moment sympa, convivial » et qu’ils y « participent régulièrement ». Preuve en est, les millions de personnes dans les rues du pays ce soir là, se promenant au grès des attroupements et des concerts variés ou bien sirotant un verre en terrasse, tout en découvrant des groupes locaux, amateurs ou confirmés. C’est un élément incontournable de la vie culturelle en France.

La fête de toutes les musiques

La Fête de la musique, comme son nom l’indique, est une soirée placée sous le signe de la musique mais surtout sous le signe de TOUTES les musiques. Qu’elles soient électro, pop, rock, urbaine ou encore jazzy, toutes se font entendre sur la place publique. C’est l’occasion de découvrir des petits groupes ou des plus gros, des solistes, des chanteurs de talent ou d’apprécier des styles qui nous sont inconnus.

Le Fête de la musique a cette particularité : elle permet d’assister à la fois à des petits concerts au coin de la rue ou bien à de belles et grandes scènes installées pour l’occasion sur les places, dans les parcs et jardins.

36% des personnes interrogées dans le sondage disent « rester dans leur quartier, leur village pour écouter des musiciens amateurs locaux. Et 35% se déplacent pour l’occasion « dans un lieu très animé proche de chez eux mais où la fête bat son plein »… Il y en a pour tous les goûts !

Des riverains pas toujours ravis

Bonne humeur, joie et convivialité sont donc les maîtres-mots de cette fête populaire. Pour preuve, plus de 50% des personnes interrogées y participent entre amis ! Pour autant, elle est source de nuisances sonores importantes pour les riverains… En effet, les groupes s’installent dans la rue, le public est nombreux, les bars et restaurants ont des autorisations leur permettant de rester ouverts plus longtemps.

Ce soir-là, les plaintes se font nombreuses et pour tenter d’encadrer les festivités, les autorités délimitent mieux les lieux de rassemblement, limitent ou interdisent les installations sonores très puissantes et veillent à ce que la musique cesse à une heure raisonnable. Conséquence ou non de ces nuisances, on observe, grâce au sondage, que 10% des participants n’aiment pas cette fête et n’y participent jamais. Et 28% disent la trouver « sympa mais un peu bruyante » et y aller « de temps en temps » seulement.

Malgré ses aspects controversés, la Fête de la musique reste populaire et a conquis le cœur des Français… et des autres pays ! Nombreux sont ceux qui ont repris le concept à l’instar des Etats-Unis, de la Colombie ou de la Suède. Une belle fierté pour notre pays !

undefined

undefined

Cet article a été écrit par un tiers. Les opinions exprimées sont celles de l'auteur et ne représentent pas nécessairement celles de Research Now ou celles de son panel Valued Opinions. Les statistiques auxquelles réfèrent le présent article ont été recueillies à partir des questions de sélection destinées aux membres du panel Valued Opinions ™ de Research Now. L'information est présentée sans garantie, formulée ou implicite.

Posted: Divertissement